Priorités budgétaires


“En 2020, la France est la 6e puissance économique mondiale, selon la banque mondiale et le FMI”


Dès la fin du mois de mars, des infirmières de la Drôme, dans le sud de la France, expliquaient qu’elles étaient “obligées de revêtir des sacs-poubelle ou encore des lunettes de vue ou de soleil pour compenser l’absence de matériel de protection durant leurs tournées quotidiennes”.

Depuis, le problème s’est généralisé, y compris dans les hôpitaux, où la pénurie de blouses succède à la pénurie de masques. À Nantes, “les stocks de blouses permettant aux soignants de couvrir leur uniforme, sont épuisés […] plusieurs agents hospitaliers ont lancé ces dernières heures un appel aux dons sur les réseaux sociaux.”

Plus de 6000 cas de Covid-19 parmi les professionnels de santé ont été recensés ces dernières semaines. Une quinzaines de soignants et soignantes sont décédés.

Dans le même temps, les budgets alloués à la répression sont illimités : technologie de pointe, protections hi-tech toujours plus impressionnantes, armes mutilantes toujours plus perfectionnées. L’Etat français préfère réprimer que soigner.


Sources :

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.