La fin des ciels étoilés ?


Traînées lumineuses dans le ciel : des milliers de satellites colonisent la nuit


Du 16 au 26 avril, une pluie d’étoiles filantes illumine le ciel chaque année. La nuit dernière, beaucoup de personnes observant la voûte céleste ont été surprises par des lignes de points lumineux qui bougeaient dans le ciel (voir source “Dernière Nouvelles d’Alsace” en bas de page). Il ne s’agit pas de phénomènes extraterrestres mais d’une nouvelle forme de pollution capitaliste. Ce sont les satellites de télécommunications de la société américaine SpaceX qui sont passé au dessus de la France. Le projet baptisé Starlink a pour objectif de déployer des satellites destinés à l’Internet à haut débit. Explications.

Pour la première fois peut-être dans l’histoire de l’humanité, la majorité de la population planétaire a perdu le contact avec le ciel et les étoiles. La pollution – lumineuse ou aérienne – provoquée par les métropoles dévore désormais les cieux. La nuit urbaine n’est plus qu’un voile gris, monochrome, désert. Les astres qui servaient de points de repère depuis des siècles ont presque disparu de nos champs de vision. Il ne reste plus, à la place de la voie lactée, qu’une brume blafarde. Les enfants de Pékin, de Paris ou de Mexico ne voient pas les étoiles. Sauf peut-être en ces temps de confinement.

Pire, une start-up russe, StartRocket, propose des «publicités dans les étoiles» à l’aide de satellites. Elle veut transformer la nuit en panneau publicitaire géant. Une myriade de nanosatellites, «de la taille d’une boîte à chaussures», déploieront un «voile réfléchissant les rayons du soleil», jouant ainsi le rôle d’un pixel lumineux sur le fond noir du ciel. Avec des centaines de ces «pixels», des logos de marque apparaîtraient dans le ciel, «de grands événements comme les Jeux olympiques, le Super Bowl» seraient annoncés, explique le chef d’entreprise. Un premier contrat est déjà signé avec le géant du soda Pepsi.


Le monde qui vient transforme chaque parcelle de l’existant, y compris le panorama céleste, en bien marchand.


Voici une carte interactive de tous les satellites commerciaux :


Sources :

Dernières Nouvelles d’Alsace
Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don