“Compagnies d’intervention” : association de malfaiteurs

«Six policiers de la compagnie de sécurisation et d’intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93) ont été placés, lundi 29 juin, en garde à vue notamment pour détention et transport de stupéfiants et vol, a fait savoir la Préfecture de police. […]

Cette compagnie avait été déjà au cœur d’une controverse en août 2019 quand six de ses membres avaient été placés en garde à vue, soupçonnés d’être impliqués dans l’interpellation violente d’un jeune homme de 20 ans, à Saint-Ouen.»


Pour rappel, les compagnies d’intervention sont les unités les plus violentes de la police, avec les BAC. Créés par Sarkozy, ce sont les agents qui interviennent avec les casques à bandes bleues, ou les casques noirs, et qui causent le plus de blessés dans les manifs et dans les quartiers.

  • Ce sont les compagnies d’intervention qui ont chargé la fête de la musique à Nantes le soir de la mort de Steve, et éborgné un lycéen quelques années plus tôt.
  • Ce sont les compagnies d’intervention qui jettent la plupart du temps des grenades de désencerclement et tirent au LBD dans les cortèges.

Source : https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/06/29/six-policiers-de-seine-saint-denis-en-garde-a-vue-a-l-igpn-dans-une-affaire-de-stupefiants_6044612_3224.html

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.