Beyrouth sous les lacrymogènes !


Des grenades françaises contre la population libanaise


Alors que des habitants et habitantes de Beyrouth sont descendus dans la rue pour réclamer Justice pour les victimes de l’explosion, et pour protester contre le gouvernement, la police libanaise a tiré des salves de lacrymogènes. Des protestataires essayaient d’atteindre le Parlement.

Des grenades deux jours après une explosion chimique, dans une ville ravagée. Tout un symbole. Et les lacrymos tirées sont françaises ! Comme celles utilisées habituellement au Liban contre les manifestations. Alors que Macron est venu aujourd’hui dans la ville.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.