Masque “mal mis” : un employé de grande surface violenté par la police


Le 19 août, un salarié d’un Carrefour de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes) est violemment interpellé, sur son propre lieu de travail. Pour une histoire de masque «mal porté». L’employé, qui travaillait masqué depuis 6H du matin, avait alors son masque légèrement sous le nez ! La responsable du magasin se dit elle même choquée de la raison et de la manière dont le salarié a été arrêté.



Comme depuis le début de la pandémie, ce sont les pauvres, les travailleurs, les précaires qui sont en première ligne et subissent en plus la répression ! La menace sanitaire doit cesser d’être un prétexte pour renforcer l’état policier et la guerre aux pauvres.


Images : Jacques Cotta

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don