Nouveau préfet : interdiction des “rassemblements festifs” pour tout le week-end en Loire-Atlantique !


L’ancien préfet Claude D’Harcourt, responsable de la terrible répression de la vie sociale et festive nantaise, et de la mort du jeune Steve le 21 juin 2019, a quitté ses fonctions cet été. Le nouveau préfet, Didier Martin, semble aussi autoritaire et irresponsable. Alors qu’un rassemblement festif est annoncé ce vendredi soir à Nantes, Didier Martin annonce une série d’interdictions.


  • Interdiction des «rassemblements festifs à caractère musical dans le département de la Loire-Atlantique»
  • Interdiction du «port et transport d’objets pouvant constituer une arme par destination»
  • Interdiction de «la vente de boissons alcoolisées à emporter»
  • Interdiction des feux d’artifice
  • Et cette batterie de prohibitions en tout genre est valable du «vendredi 11 septembre, 18h, au lundi 14 septembre, 8h». Bref tout le week-end.

Le préfet veut ainsi empêcher des rassemblements «pouvant regrouper plusieurs centaines de participants susceptibles de se dérouler à Nantes à l’appel de la mouvance de l’ultra-gauche nantaise et de la mouvance des Gilets jaunes».

Veulent-ils à nouveau mettre en danger la jeunesse nantaise ? Veulent-ils à nouveau gazer des gens qui dansent ? Rien ne change, sauf pour le pire. Nantes reste sous occupation policière, et les autorités ne savent répondre aux aspirations populaires que par la répression.


Rendez-vous à 20h, Place du Bouffay tout à l’heure !


Source : https://www.ouest-france.fr/…/loire-atlantique-feux-d-artif…

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don