Nantes : 10.000 personnes dans les rues contre l’État policier !


Très grosse manifestation vendredi 27 novembre contre la «loi de sécurité globale» et pour les libertés :


  • Autour de 10.000 personnes, une foule dense, hétérogène, bravant la fraîcheur, le confinement, et la peur de la police un vendredi soir d’automne
  • Un dispositif policier considérable, avec des centaines de forces de l’ordre, des contrôles préventifs partout, et une présence répressive écrasante au contact du cortège
  • De belles banderoles, des tags qui claquent, des feux d’artifice et des slogans : le bonheur de se retrouver aussi nombreux et ensemble
  • Des organisations qui quittent le défilé au bout de quelques centaines de mètres, mais tout le reste de la manifestation qui continue à tenir la rue pour plusieurs tours du centre-ville
  • Après de nombreuses provocations, des échanges de coups de poings avec des gendarmes, puis du gaz et de la colère
  • Des salves de lacrymogènes, des tirs de LBD, et plusieurs arrestations arbitraires
  • Les derniers manifestant qui se dispersent autour de 20h30, avec l’envie de continuer
  • 17 interpellations et deux banderoles volées

Cette manifestation est une démonstration de force. Une force tranquille pour l’instant. (Trop ?) responsable malgré un contexte affolant et face à un gouvernement irresponsable et ultra-violent. Ce défilé nocturne massif est un premier avertissement local à l’égard du pouvoir. Alors qu’un mouvement contre l’État policier monte partout, d’autres actions auront lieu à Nantes comme ailleurs dans les prochains jours !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don