🔴 PARIS : UNE MAIN ARRACHÉE ET PLUSIEURS BLESSÉS

La nouvelle grenade GM2L mutile encore

➡️ Les faits ont eu lieu hier soir, en fin de manif contre la « loi de sĂ©curitĂ© globale » Ă  Paris. Pour disperser les manifestants Place de la RĂ©publique, les forces de l’ordre ont tirĂ© de très nombreuses grenades explosives dites GM2L depuis leurs grilles anti-Ă©meute. Dans la confusion, une grenade est tombĂ©e très près d’un journaliste, manquant de le blesser gravement. Un autre homme a Ă©tĂ© mutilĂ© Ă  vie.

➡️ Ce soir, l’avocat du blessĂ© confirme que l’homme a « perdu les 5 doigts de sa main droite. Il est toujours hospitalisĂ©. Il essayait d’attraper une grenade pensant que c’était une grenade lacrymogène » selon le journaliste ClĂ©ment Lanot. Il est quasiment certain qu’il s’agit d’une munition GM2L, contenant une grosse charge explosive, qui a causĂ© ce nouveau drame.

➡️ La semaine dernière, c’Ă©tait un jeune homme de 24 ans, Dylan, qui Ă©tait très gravement blessĂ© par cette mĂŞme arme Ă  Nancy en marge d’une manifestation contre la. Loi de sĂ©curitĂ© globale : en explosant, la grenade avait propulsĂ© un Ă©clat très profondĂ©ment dans son bras. Il a perdu Ă©normĂ©ment de sang, et a Ă©tĂ© pris en charge par des mĂ©dics de la manifestation alors que la police continuait Ă  gazer. En dĂ©cembre dernier, des pompiers recevaient un dĂ©luge de ces mĂŞmes grenades explosives, et plusieurs Ă©taient blessĂ©s Ă  Paris.

➡️ Une autre personne a Ă©tĂ© Ă©vacuĂ©e avec une grave blessure Ă  la tĂŞte au mĂŞme endroit au mĂŞme moment hier Ă  Paris, probablement un tir de LBD. Pendant que l’Etat utilise des armes de guerre contre des manifestants sans protections ou presque, les mĂ©dias de prĂ©fecture s’apitoient depuis 24H sur le souffle d’une flamme qui n’a blessĂ© personne devant une ligne de policiers surprotĂ©gĂ©s.


La nouvelle grenade explosive : https://www.nantes-revoltee.com/la-nouvelle-grenade-explosive/

La blessure de Dylan : https://actu.fr/grand-est/nancy_54395/j-avais-un-trou-dans-le-bras-dylan-un-passant-blesse-a-nancy-lors-d-une-manifestation-temoigne_37818844.html