Gouvernement : une association de malfaiteurs ?


Récapitulons :


  • Le ministre de l’Intérieur est visé par une enquête pour viol
  • Le ministre des Comptes publics est visé par une enquête pour corruption.
  • Le ministre de la Justice est visé par une enquête pour «prise illégale d’intérêt»
  • Le ministre des PME est visé par deux enquêtes.
  • L’ancien Ministre de l’écologie a dû démissionner pour des festins avec l’argent public.
  • Le secrétaire de l’Élysée, mis en cause dans une affaire de prise illégale d’intérêt et trafic d’influence, a été protégé par une lettre personnelle d’Emmanuel Macron au parquet financier, suite à un rapport de police l’accablant.
  • Richard Ferrand, quatrième personnage de la République, est mis en examen depuis septembre 2019 pour prise illégale d’intérêts dans une affaire immobilière. Une situation inédite pour un président de l’Assemblée nationale en fonction.
Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don