Retour à l’envoyeur : des centaines de grenades devant la préfecture de Redon


Plusieurs centaines de personnes sont actuellement rassemblées près de la sous-préfecture de Redon pour dénoncer la répression de la free party de la semaine dernière.


Les munitions utilisées ont été dispersées sur la place de Bretagne. L’endroit est jonché de restes de lacrymogènes et de balles en caoutchouc. Les forces de l’ordre avaient utilisé plus de 1400 grenades contre la fête, blessant de nombreuses personnes, et mutilant à vie un jeune de 22 ans.

En 2018, plusieurs milliers de grenades avaient été déposées devant la préfecture de Nantes après l’expulsion militaire de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Retour à l’envoyeur !


Image : Ret Marut

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.