🔵LA POLICE CHARGÉE DE CONTRÔLER LES MESURES SANITAIRES DANS LES BARS ET RESTOS

– Police partout santĂ© nulle part : des agents non-vaccinĂ©s contrĂ´leront la vaccination de clients –

➡️ La fuite en avant autoritaire s’accĂ©lère encore en France. Macron a annoncĂ© la gĂ©nĂ©ralisation du « pass sanitaire », l’obligation de se faire vacciner et la fin du remboursement des tests de dĂ©pistage dans les semaines qui viennent. Dangereux, absurde, liberticide. En parallèle, le gouvernement promettait qu’une seule profession serait totalement exemptĂ©e de ces obligations : la police. Une profession pourtant « au contact du public ».

➡️ Dans la foulĂ©e, la ministre du travail Elisabeth Borne annonçait que la police serait chargĂ©e d’organiser des contrĂ´les dans les Ă©tablissements recevant du public. En d’autres termes, des policiers non-vaccinĂ©s pourront faire des descentes pour vĂ©rifier la vaccination de personnes qui boivent un verre en terrasse ! KafkaĂŻen.

➡️ Cela crĂ©e un prĂ©cĂ©dent extrĂŞmement grave : cela veut dire que les forces de l’ordre pourront rentrer dans les bars et les restaurants pour contrĂ´ler le personnel et les clients, sans aucun regard de la justice. La police avec les pleins pouvoirs. Une carte blanche pour des contrĂ´les tout le temps, partout, et Ă©ventuellement des sanctions contre les bars mal vus des autoritĂ©s.

➡️ Tout aussi grave, la ministre du travail promet des mesures pour « suspendre le contrat » et faire licencier les travailleurs et travailleuses non-vaccinĂ©s. Ici encore, c’est un prĂ©cĂ©dent grave, une atteinte au code du travail. Aujourd’hui cela concerne un vaccin, et demain ?