De Rugy, procès de l’enfarinage à Nantes : homards en folie

Le 11 juin dernier, le candidat LREM François de Rugy avait été enfariné par une jeune femme alors qu’il se trouvait place du Bouffay à Nantes. Émilie, âgée de 24 ans, était convoquée ce mercredi 28 juillet devant le tribunal pour répondre de «violence sur une personne dépositaire de l’autorité publique sans incapacité» et «refus de se soumettre aux opérations de relevés signalétiques». De Rugy, lui, n’est toujours pas inquiété pour s’être gavé de champagne, de homards ni pour avoir organisé des festins aux frais du contribuable.

Un procès haut en couleurs, puisqu’un homard s’est littéralement baladé dans le hall du Tribunal de Nantes avant d’être chassé par la sécurité ! Une promeneuse de homard gracieusement habillée faisait aussi déambuler son crustacé devant l’édifice, suscitant la curiosité des passants et passantes. Clou du spectacle : le homard géant en papier mâché confisqué par la police il y a quasiment deux ans avant une manifestation est réapparu devant le tribunal !

Bref, l’enfariné ne s’est pas déplacé à l’audience, mais l’enfarineuse et ses soutiens ont bien rigolé. De leur côté, les magistrats ont reporté le procès au 1er décembre car il y avait un vice de forme… L’après-midi s’est donc conclue par un enfarinage général, et en se donnant rendez-vous pour le procès cet hiver.


Pour soutenir l’enfarineuse

Images : Olimouazan

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.