LE SYNDICAT SOLIDAIRE ATTAQUÉ PAR L’EXTRÊME DROITE


Le fond de l’air est brun


Ce matin, on apprenait que le local national du syndicat avait été la cible d’une attaque. Sur les murs du bâtiment, des inscriptions faites à la bombe de peinture noire, ouvertement fascistes et racistes.Une tentative d’intimidation dans une période particulièrement nauséabonde où les discours réactionnaires et xénophobes saturent l’espace politique et médiatique du pays.

Solidarité antifasciste avec les camarades syndicalistes. Face aux attaques de l’extrême droite, quelles soient dans la rue ou au pouvoir, organisons la riposte.