Communiqué de presse du Comité Nantais pour l’Autonomie des Luttes


“Le collectif des serveurs et serveuses opposés au pass sanitaire, réuni hier vendredi 17 septembre 2021 a pris la décision suivante :


Suite à la verbalisation de trois clients d’un café du centre-ville de Nantes jeudi 16 septembre, conformément à la mise en garde prononcée par le comité pour l’autonomie des luttes le 17 août dernier, nous avons décidé d’entrer en grève dès ce jour samedi 18 septembre.

Nous refusons de contrôler nos clients et d’être nous-mêmes soumis à quelque contrôle que ce soit. Nous observons que le refus de ces contrôles s’est étendu à d’autres professions, hospitaliers, bibliothécaires, etc.

Aussi nous rejoignons les bibliothécaires de Nantes, et nous serons désormais en grève les mercredis et les samedis.

Une caisse de grève va se constituer pour les personnes désireuses de nous soutenir. Tous les donateurs potentiels peuvent s’inscrire sur notre liste en écrivant à l’adresse mail suivante : kanalnantais@protonmail.com et en précisant dans l’objet du mail «caisse de grève».

Notre grève se fonde légalement sur nos contrats de travail qui ne stipulent pas dans les tâches à réaliser que nous devons contrôler les pass sanitaires, pour autant, notre mouvement ne s’arrêtera qu’avec le RETRAIT DU PASS SANITAIRE.

Nous observons comme la CGT hospitaliers, que le gouvernement ne fait rien pour améliorer la situation catastrophique de l’hôpital public, qu’au contraire les mises à pied de cette semaine vont conduire à de nouvelles fermetures de lits, et qu’ainsi Macron et sa clique continuent le travail de restructuration de l’hôpital public au profit du secteur privé. Notre santé n’est pas une marchandise, et nous, employés de l’hôtellerie-restauration ne sommes pas là pour contrôler la population. Nous ne seront pas les boucs-émissaires des errements et de l’incurie du gouvernement face à la crise covid.

Par ailleurs, nous constatons qu’à Nantes, la préfecture a fait réaliser des contrôles dans les établissements qui ont été soutenus par le kanal lors de la déambulation musicale du 5 septembre dernier. Certains policiers ont même déclaré que nos établissements étaient sur la « liste ». Nous appelons nos collègues, employeurs et les indépendants à soutenir notre grève et à montrer leur solidarité en nous rejoignant massivement dans les manifestations. Nous ne nous soumettrons jamais !”

Comité Nantais pour l’Autonomie des Luttes / KANAL

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.