MEXICO : PEINTURES FÉMINISTES SUR LA POLICE

242354211_4381748071861332_836082081946738553_n-1

242354211_4381748071861332_836082081946738553_n-1

242452498_4381749888527817_4114173519427517424_n

242452498_4381749888527817_4114173519427517424_n

242449873_4381749698527836_1165725617082091924_n

242449873_4381749698527836_1165725617082091924_n

242425409_4381747805194692_2390970087641040187_n

242425409_4381747805194692_2390970087641040187_n

242423372_4381747145194758_3674496998917790240_n

242423372_4381747145194758_3674496998917790240_n

242367120_4381747175194755_5936759476581033216_n

242367120_4381747175194755_5936759476581033216_n

242360229_4381749721861167_1339932066746993724_n

242360229_4381749721861167_1339932066746993724_n

242354588_4381747561861383_6564243611070014477_n

242354588_4381747561861383_6564243611070014477_n

242474380_4381751151861024_2054714372252391661_n

242474380_4381751151861024_2054714372252391661_n

➡️ Le 28 septembre, des dizaines de milliers de femmes ont manifesté dans toute l’Amérique latine pour marquer la Journée internationale pour le droit à l’avortement sans danger, et plus généralement, le droit des femmes à disposer de leurs corps.

➡️ Le 7 septembre dernier, la Cour suprême mexicaine a déclaré inconstitutionnelle la criminalisation de l’avortement, c’est à dire une dépénalisation de facto dans tout le pays. Jusqu’alors, seuls quatre États sur 32, dont la ville de Mexico avaient légalisé l’avortement. Il y a actuellement dans tout le pays environ 200 femmes derrière les barreaux pour avoir avorté.

➡️ À Mexico, une très forte mobilisation féministe a pris les rues. La manifestation, offensive, a tenu l’important dispositif policier en respect. Plusieurs dizaines de personnes ont été blessées lors d’affrontement. Les manifestantes mexicaines, pour mettre la répression hors d’état de nuire, ont utilisé beaucoup de peinture en bombes aérosol ou en pots, déversés sur les boucliers, les visières ou les uniformes. Imparable.