Padoue en Italie : le fasciste brésilien Bolsonaro chahuté

À Padoue, au Nord de l’Italie, le président d’extrême droite Brésilien a débarqué pour rendre hommage à ses racines. En effet, ce fasciste est un descendant d’immigrés venus d’Italie. L’État italien avait décidé de rendre hommage au chef d’État en décorant Bolsonaro de la «citoyenneté d’honneur» de la Commune d’Anguillara Veneta, d’où il est originaire.

Mais la jeunesse de Padoue n’a pas laissé passer. Une grande manifestation contre l’extrême droite a eu lieu lundi 1er novembre, avec le mot d’ordre «Bolsonaro dégage». De nombreux affrontements ont eu lieu. La visite de Bolsonaro à la Basilique de Padoue a du être reportée. Des charges et contre charges avec des canons à eau ont eu lieu, entre la police et un cortège antifasciste, casqué, et équipé de boucliers, qui tenait la rue.


Les manifestants étaient déterminés à ne pas partager la honte de leur pays qui normalise les politiques criminelles contre les minorités et les indigènes au Brésil. Vive la solidarité internationale !


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.