10 ans après : justice pour Wissam El Yamni !


Ce dimanche 9 janvier, un portrait est apparu en face d’un carrefour très fréquenté du nord de Nantes. Le portrait de Wissam El Yamni.


Le soir du Réveillon 2012, à Clermont-Ferrand, Wissam, 30 ans, est arrêté violemment par des policiers de la brigade canine, alors qu’il fête le nouvel an dans son quartier. Il est écrasé au sol et frappé à plusieurs reprises, jusque dans le commissariat. Il n’en ressortira pas conscient. Il présente des fractures aux côtes et au visage, des œdèmes, des traces de strangulation. Très gravement blessé, dans le coma, Wissam finit par s’éteindre le 9 janvier 2012. Cela fait 10 ans jour pour jour.

Trois jours après, 10.000 personnes marchent pour lui rendre hommage à Clermont. Depuis, ses proches se battent sans relâche pour exiger vérité et justice. Bataille juridique, contre-expertises, médiatisation et manifestations de rue. Cela fait 10 ans, et la famille de Wissam attend toujours justice.


Vous pouvez leur témoigner votre soutien et suivre cette affaire ici Justice Vérité Pour Wissam.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.