Sondages : la fabrique de l’horreur


«51% des français pour l’arrêt de la prise en charge des non vaccinés à l’hôpital» explique la chaîne d’extrême droite CNews. «58% des Français sont favorables à un confinement des non vaccinés comme en Autriche» relaie le Journal du Dimanche.


Plutôt que les sondages des médias du pouvoir, notre proposition de sondage : faut-il soigner les irresponsables qui ont supprimé des milliers de lits d'hôpitaux ces dernières années ?

Les médias dominants financent des sondages ignobles, et fabriquent la figure du bouc-émissaire : «le non-vacciné». Privé de vie sociale, privé de droits fondamentaux, il faudrait désormais le laisser mourir. On se demande quand un institut de sondage va teste la proposition de faire interner les non vaccinés dans des centres fermés.

On savait que les sondages étaient une effroyable machine servant à faire accepter le pire en posant des questions toujours plus infâmes. Ici, ces sondages sur les «non-vaccinés» montrent qu’une majorité de la population a perdu pied, perdu contact avec la raison, mais aussi avec des valeurs élémentaires. Comme si, à mesure que les punitions du pouvoir se succèdent, il fallait trouver une victime expiatoire plutôt que de s’en prendre aux vrais responsables.

Le gouvernement a gagné : maquiller ses erreurs et sa stratégie criminelle en faisant porter la responsabilité à une petite minorité de personnes.

Alors voici notre sondage. Celui que les médias des milliardaires ne feront jamais :

Faut-il soigner les irresponsables qui ont supprimé des milliers de lits ces dernières années ?

Faut-il laisser en vie cette classe politique qui tue les droits sociaux, les libertés, et la santé publique ?

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.