Suisse : les antifascistes font reculer l’extrême droite à Zurich


Samedi dernier un rassemblement antifasciste était organisé du côté de Zurich en réponse à l’infiltration galopante de l’extrême droite dans les manifestations anti-pass sanitaire en Suisse.


Comme en France, la démission de la gauche face à la gestion sécuritaire de la pandémie et l’ordre techno-policier a laissé le champ libre à des démonstrations fascistes au cœur de la ville helvète. Depuis plusieurs semaines, les identitaires avaient pris le contrôle de ces mobilisations et les néo-nazis s’étaient donné rendez-vous à la gare centrale ce week-end.

C’est dans ce contexte, que plusieurs centaines de personnes ont décidé de faire front commun afin d’empêcher l’extrême droite violente de se réunir dans l’espace public en toute impunité. Appel probant et réjouissant puisque les accès de la gare ont été bloqués et que les nazillons ont été mis en déroute par un bloc combatif et solidaire.

Les antifascistes ont ensuite pu défiler dans les rues, malgré un dispositif policier musclé. Deux manifestations sauvages et offensives ont arpenté les artères du centre-ville. À Zurich comme ailleurs, la rue n’appartient pas à l’extrême droite. Dans cette période trouble, faisons bloc. Faisons reculer l’extrême droite. Et ne lui abandonnons jamais les mots d’ordre de liberté, de révolte ou de résistance.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.