? RAPPORT DE L’ONU : LA POLLUTION TUE 9 MILLIONS DE PERSONNES PAR AN DANS LE MONDE


La pollution provoque 100 000 morts chaque année en France


«La pollution et les substances toxiques sont à l’origine d’au moins 9 millions de décès prématurés par an, soit deux fois plus que la pandémie de Covid-19». Ce sont les mots d’un rapport de l’ONU paru le 15 février 2022. Le texte a été rédigé par David Boyle, rapporteur spécial sur la question des obligations relatives aux droits de l’Homme se rapportant aux moyens de bénéficier d’un environnement sûr, propre, sain et durable, dans le cadre de la session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

Selon le rapport, «à l’échelle mondiale, un décès sur six est lié à des maladies causées par la pollution, soit trois fois plus que les décès dus au sida, au paludisme et à la tuberculose réunis et 15 fois plus que ceux imputables à l’ensemble des guerres, meurtres et autres formes de violence.» Il poursuit : «cette intoxication affecte de manière disproportionnée les individus, groupes et communautés qui sont déjà en proie à la pauvreté, à la discrimination et à la marginalisation systémique. (…) Certaines communautés vivent dans des zones où l’exposition à la pollution et aux substances toxiques est si extrême que l’on parle de “zones sacrifiées”.»

L’ONU s’inquiète de l’accélération de la contamination de l’environnement mondial : «Si une poignée de substances toxiques ont été interdites ou sont en passe de l’être, la production, l’utilisation et l’élimination de produits chimiques dangereux continuent d’augmenter rapidement. Des centaines de millions de tonnes de substances toxiques sont rejetées chaque année dans l’air, l’eau et le sol. La production de produits chimiques a été multipliée par deux entre 2000 et 2017, et devrait encore doubler d’ici à 2030 puis tripler d’ici à 2050.»

En 2018, une étude coordonnée par l’université Harvard indiquait déjà que 8,7 millions de décès prématurés étaient à déplorer en 2018, à cause de la pollution des énergies fossiles. Rien qu’en France, le nombre de décès prématurés était évalué à près de 100.000, soit 17% des morts recensés en 2018. Oui, 100 000 morts par an, en France, dans un silence affolant. À elle seule, la pollution aux particules fines a été responsable en 2019 de 53 800 décès prématurés en Allemagne, 49 900 en Italie, 29 800 en France et 23 300 en Espagne.

En plus d’être un désastre environnemental absolu, le capitalisme pollueur provoque une hécatombe humaine. Il n’y a pourtant toujours pas d’état d’urgence écologique mondial, ni de restriction pour les multinationales polluantes, ni encore d’actions coup de poing contre les entreprises qui intoxiquent les humains et l’environnement.


Une source : https://reporterre.net/La-pollution-de-l-environnement-cause-plus-de-morts-dans-le-monde-que-le-Covid