Université du Mans : il veut poignarder «tous ceux qui s’opposent à Macron»


Radicalisation


Mercredi 2 mars, vers 13H45, un attaque au couteau a eu lieu à l’université du Mans. Un individu équipé d’une arme blanche a blessé quatre personnes, dont deux étudiantes et un professeur, dans l’enceinte de la fac de Lettres. L’attaquant interpelé peu après est un étudiant de l’université de grande taille, vêtu d’un long manteau noir qui tenait également un bâton, en plus de la lame. Heureusement, les jours des victimes ne sont pas en danger.

Un professeur témoin de la scène raconte que l’agresseur a dit qu’il était venu «tuer tous ceux qui s’opposent à Macron» et qu’il était «le Messie». Le préfet résume pudiquement : «Il a tenu aussitôt après son entrée dans la salle des propos incohérents à caractère politique et mystique, sans contenu à caractère radical», sans préciser la teneur des propos.

Il ne nous appartient pas de juger s’il s’agit d’un «déséquilibré», selon la formule médiatique consacrée, mais il est absolument évident que si les mots lors d’une attaque au couteau dans une université n’avaient pas été lié à Macron, mais plutôt à l’Islam, voire à une revendication politique anti-gouvernement, cela aurait provoqué un tsunami médiatique, des annonces politiciennes pendant toute la journée, et un déferlement sécuritaire.


Une source : https://www.leparisien.fr/faits-divers/le-mans-plusieurs-etudiants-blesses-dans-une-attaque-au-couteau-a-luniversite-02-03-2022-GIMSCH3HQRB3RDZILJDSBD6XRY.php

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.