COMPLOTISME MÉTÉOROLOGIQUE DU CHEF DES CHASSEURS ET PROCHE DE MACRON

Willy Schraen est le patron de la Fédération des chasseurs, et très proche de Macron. Ce mardi, il s’est vautré dans le négationnisme climatique sur la chaîne RMC : «Il va faire chaud pendant trois jours, bizarre, entre le premier et le deuxième tour. On nous explique du matin au soir depuis deux jours attention l’écologie machin… Dites le carrément au niveau de la météo, votez la NUPES. On a bien compris on est pas débile. C’est vraiment du foutage de gueule».

Météo France, en annonçant une canicule sans précédent, inciterait donc à voter à gauche. Le changement climatique serait finalement un prétexte pour battre Macron. Le gouvernement et ses sbires sont dans la négation permanente du réel. Dans l’inversion de la vérité. Ce sont les plus grands des «complotistes».

Pour rappel, Willy Schraen n’est pas un simple chasseur aviné qui rote des bêtises au bout d’un comptoir. C’est un homme puissant lié à Macron depuis très longtemps. Dès décembre 2017, Macron passe une alliance secrète avec les chasseurs. C’est le «pacte de Chambord» : il organise une partie de chasse autour du château de François Premier, et assure le patron des chasseurs de son soutien. L’accord paie au début du mouvement des Gilets Jaunes. À l’automne 2018, la Fédération appelle à boycotter le mouvement des ronds-points. En échange, le gouvernement fait de gros cadeaux aux chasseurs. Aux Élections Européennes, la Fédération appelle à voter En Marche.

Pendant le confinement, les chasseurs obtiennent des dérogations pour pouvoir sortir tuer des animaux. Et même des pouvoirs de police. En avril 2020 par exemple, le préfet de Seine et Marne charge des chasseurs d’appuyer les forces de l’ordre lors du confinement. Ils étaient sensé «prévenir et signaler aux représentants des forces de l’ordre les infractions aux règles locales du confinement».

Il y a quelques semaines, Willy Schraen postillonnait dans les médias après plusieurs morts causées par des chasseurs : «Pour éviter les accidents, ils n’ont qu’à faire [des promenades] chez eux, ils n’auront aucun problème. La nature n’est pas à tout le monde […] c’est pas vrai, c’est pas ça la vraie vie». Ou encore : «Qu’est-ce que c’est que le bien être animal ? Un animal, il peut se reproduire et il peut manger, c’est tout». Le 30 octobre 2021, Joël, 67 ans, décède après avoir reçu une cartouche de 9,3 mm à la gorge alors qu’il était dans sa voiture entre Nantes et Rennes. À l’époque Willy Schraen avait asséné : «Le risque zéro n’existe pas, c’est comme ça».

Willy Schraen estime désormais que «les chasseurs ont un rôle à jouer en matière de police de proximité». Le projet de Macron est l’encasernement de la société, la militarisation de la population avec l’aide de milices et d’auxiliaires. Quitte à faire alliance pour cela avec un patron des chasseurs climato-sceptique, complotiste et trumpiste.


Extrait vidéo de la sortie de Willy Schraen :