?? SAVEZ VOUS POURQUOI LE GOUVERNEMENT ANGLAIS TOMBE ?

Depuis plusieurs jours, le gouvernement est dans la tourmente chez nos voisins anglais. Dans les médias français, il est très difficile de comprendre pourquoi. Qu’est-ce qui se joue ? Pourquoi 50 membres du gouvernement ont démissionné ? Pourquoi le Premier Ministre en personne vient d’annoncer son retrait ? Nos médias sont très embêtés avec cette affaire. C’est simple, le gouvernement tombe parce que le Premier Ministre a promu un violeur et contourné le confinement. Deux faits qui sont tout à fait courants à la tête de l’État français. Explications :

PROMOTION D’UN AGRESSEUR

Chris Pincher est député conservateur et occupe un poste important au sein du groupe majoritaire au Parlement anglais. Lors d’une soirée très arrosée dans un bar, il a fait des avances à deux hommes, dont un député. Une plainte a été déposée auprès du parti. Chris Pincher s’est excusé, puis il a démissionné en se disant couvert de honte. Où est la responsabilité de Boris Johnson ? Il est mis en cause pour avoir menti. Lorsque l’affaire a été rendue publique, le Premier Ministre a affirmé qu’il ne connaissait pas la réputation de ce député, dont il a encouragé la nomination. Il a dit qu’il ne savait rien. Ça ne vous rappelle rien ? Un président qui nomme des ministres violeurs ? Des ministres visés par des plaintes pour agressions sexuelles qui restent en poste ? Des députés de la majorité visés par des plaintes pour violences conjugales ou harcèlement ? Un président qui ment pour les couvrir ? Non, rien…

Faire un don à Contre Attaque

«PARTYGATE»

En Angleterre, on ne rigole pas avec le confinement. Boris Johnson et d’autres membres du gouvernement ont été accusés d’avoir participé à des soirées alcoolisées organisées à Downing Street pendant la pandémie. D’autres fêtes privées ont eu lieu dans les ministères. Banal en France. Chez nous, les grands patrons pouvaient aller dans leurs résidences secondaires, des élus et des hauts fonctionnaires sont allés dans des restaurants clandestins, une député LREM se faisait livrer du champagne par son assistante parlementaire. Il était tout à fait admis que les mesures sanitaires ne s’appliquaient qu’à la plèbe. En Angleterre, ces révélations ont provoqué un scandale absolu qui dure depuis deux ans et qui a été baptisé «partygate». La presse en parle régulièrement, une enquête officielle a été confiée à une haute fonctionnaire, des photos ont été retrouvées. Chez nos voisins, de tels mensonges et passe-droits ne sont pas passés.

SILENCE FRANÇAIS

Il est donc compréhensible que les médias aux ordres soient un peu gênés par cette affaire. Le contraste entre la France et l’Angleterre est aveuglant. De l’autre côté de la Manche, un ministre tombe pour un mensonge. En France, quand Darmanin ment ouvertement, par exemple sur la répression du Stade de France et provoque une polémique planétaire, il est félicité par Macron.

Et encore, tout cela n’est pas grand chose comparé à des scandales XXL comme l’affaire Benalla, Mc Kinsey, ou encore les mutilations massives des Gilets Jaune. Le dixième de tout cela est inimaginable chez nos voisins.