✈️ LA LUTTE PAIE : LES TRAVAILLEURS DES AÉROPORTS DE PARIS OBTIENNENT UNE AUGMENTATION GÉNÉRALE

Dans les gros aéroports parisiens, les travailleurs et travailleuses ont organisé plusieurs journées de grève à la veille des vacances d’été. Ce vendredi, ils ont obtenu gain de cause. Le personnel exigeait une augmentation générale des salaires, sur fond d’inflation galopante. Des grèves de plus en plus puissantes ont eu lieu depuis le mois de mai, entraînant des dizaines d’annulations de vol. Ces derniers jours, c’est une grès reconductible qui s’annonçait, en plein rush estival.

Faire un don à Contre Attaque

Les employés mobilisés dans les aéroports parisiens ont voté vendredi la levée de leur préavis de grève, la direction a accepté les revalorisations salariales. Réunis en assemblée générale à Roissy-Charles-de-Gaulle, quelques heures avant le début des vacances d’été, ces salariés ont entériné un accord prévoyant une augmentation générale de 3% pour tous les employés du groupe Aéroports de Paris (ADP). Ils ont également obtenu une remise à niveau des rémunérations de 1 800 salariés étaient inférieurs. Pour rappel, les aéroports ont reçu des centaines de millions d’argent public en guise «d’aide» pour la crise Covid, sans en faire profiter les travailleurs.

Le mouvement pourrait faire tâche d’huile. A Bordeaux : 40% des vols étaient annulés ce vendredi 8 juillet. Les mobilisations sages, isolées et qui ne dérangent personnes perdent systématiquement. Par contre, les grèves stratégiques au bon moment font céder les chefs. Par exemple, les mobilisations dans l’éducation nationale ne servent jamais à rien. Mais une grève totale du BAC ou à la rentrée ferait probablement bouger les choses. Pareil pour des grèves dans les grandes surfaces juste avant Noël, les blocages de raffineries, etc… Frapper où ça fait mal : les puissants ne comprennent que cela. Ils ne cèdent que face à la lutte.


? : Adrien Lbr
Banderoles : BlackLines