✈️ Gouvernement : jets privés et double discours permanent


On se souvient des mises en scène ridicule de membres du gouvernement en doudounes et en cols roulés au mois d’octobre – alors qu’il faisait encore très chaud – pour appeler les pauvres à la «sobriété» énergétique. Du marketing politique grotesque.


Et puis il y a la réalité. Lundi 14 novembre, la Première Ministre Élisabeth Borne est allée à Marseille avec un jet du gouvernement pour signer un «protocole sur la planification écologique». Le soir même, elle était à Paris, dans les locaux de la chaîne BFM pour l’émission sur le climat «2050, ouvrons les yeux».

La cheffe du gouvernement a donc littéralement fait un aller-retour en jet dans la même journée pour parler climat, alors même que la COP 27, sommet mondial sur le climat, est en cours. C’est stratosphérique. Surtout quand on sait que le train relie Paris et Marseille en trois heures, en émettant très peu de CO2.

Rappelons que la fréquentation de jets privés a augmenté de 43% à Paris cet été, alors même que des chaleurs caniculaires et une sécheresse inédite s’abattaient sur la France. La flotte présidentielle comporte 7 avions dont 6 jets. Durant le mois d’août, ils ont réalisé 127 vols en 30 jours. Pour permettre aux ministre de partir en vacances ?

Enfin, la Première ministre a récemment utilisé le 49.3 pour balayer les deux mesures écologiques les plus ambitieuses de la loi de finances : 12 milliards pour la rénovation thermique des bâtiments et 3 milliards pour le train. Le gouvernement a annulé d’un revers de la main ces propositions de députés.


Source : https://www.instagram.com/laviondebernard/

Faire un don à Contre Attaque