Chien de la bourgeoisie


Comme le rappelle le syndicaliste et cheminot Anasse Kazib, Cyril Hanouna est un millionnaire décadent, lui-même fils de grands bourgeois parisiens, qui travaille pour un multimilliardaire d’extrême droite.


Hanouna fait semblant de dénoncer les «bobos» et les journalistes qui «vont au café de Flore», mais il n’a rien en commun avec les classes populaires, même s’il réutilise cyniquement et de façon caricaturale certains codes «populaires» pour mieux faire passer ses contenus abrutissants et réactionnaires.

C’est pour cela qu’il aboie si fort contre les rares paroles de gauche qui se fraient un chemin jusqu’à son plateau. C’est aussi pour cela qu’il donne massivement la parole à l’extrême droite, y compris ses composantes les plus radicales, identitaires et néofascistes.


Ces gens défendent leurs intérêts, ceux de la classe des riches et des exploiteurs


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Une réflexion au sujet de « Chien de la bourgeoisie »

Les commentaires sont fermés.