🍽️ Le clan Macron bloque les repas à 1€ pour les étudiant-es


Les députés grassement payés et bien nourris souhaitent bon appétit à la jeunesse


Illustration d'une file d'étudiant-es pour l'aide alimentaire et d'un tweet de Prisca Thévenot

Encore une scène caricaturale de la violence des riches ce jeudi 9 fĂ©vrier Ă  l’AssemblĂ©e. Des dĂ©putĂ©s payĂ©s plus de 6000€ par mois ont empĂŞchĂ© que des dizaines de milliers d’Ă©tudiantes et Ă©tudiants puissent manger au resto universitaire des repas Ă  1€.

Un amendement visant Ă  gĂ©nĂ©raliser les repas Ă©tudiants Ă  petit prix a Ă©tĂ© votĂ©, Ă  l’initiative de la NUPES. Mais les macronistes, lors d’un second vote, ont obtenu le soutien de dĂ©putĂ©s de droite comme Eric Ciotti, et ont rejetĂ© cette loi Ă  une voix d’Ă©cart. Le coĂ»t de cette mesure Ă©tait Ă©valuĂ© Ă  90 millions d’euros, soit 0,04% des aides publiques versĂ©es aux entreprises chaque annĂ©e, ou encore une infime partie de la fortune des milliardaires.

En France, une part grandissante des Ă©tudiant-es ne mange pas Ă  sa faim. Depuis la pandĂ©mie, des files d’attentes interminables de jeunes dans la rue pour obtenir une ration d’aide alimentaire sont observĂ©es dans toutes les grandes villes. Alors que les grandes entreprises affichent des profits records, ce blocage des macronistes est injustifiable. C’est une pure manĹ“uvre de violence de classe.

Comment justifier cela ? La députée Macroniste Prisca Thevenot a dénoncé sur Twitter «les députés Robin des bois de la NUPES qui appellent à voter pour que les enfants de millionnaires puissent bénéficier des repas à 1€». Un argument lunaire :

  • Comme si les enfants de milliardaires passaient leur temps Ă  manger les plats gastronomiques du CROUS (mention spĂ©ciale pour les tranches de pain avec de la mayo et un tranche de salade appelĂ©s sandwichs)… Avec une telle logique, refusons de plafonner les loyers, car ça pourrait aussi aider des enfants de millionnaires. Supprimons tous les minimas sociaux, au cas oĂą un enfant de millionnaire pourrait en bĂ©nĂ©ficier. Privatisons la santĂ©, car les enfants de millionnaires bĂ©nĂ©ficient de la sĂ©curitĂ© sociale.
  • MĂŞme dans le monde parallèle de Prisca Thevenot oĂą les enfants de bourgeois mangent au resto U : une infime minoritĂ© justifie-t-elle de retirer un droit Ă  l’énorme majoritĂ© d’Ă©tudiant-es qui en a besoin ?
  • Enfin, on dĂ©couvre soudain que les macronistes luttent contre les privilèges des riches. Prisca ThĂ©venot justifie le refus des repas Ă  1€ pour Ă©viter d’aider les enfants de millionnaires mais son gouvernement fait des cadeaux fiscaux en flux continu aux plus riches du pays !

Ă€ ce niveau de foutage de gueule, c’est du troll. Comme quand Darmanin parle de sa mère femme de mĂ©nage Ă  67 ans pour justifier le recul de l’âge de dĂ©part en retraite. Rappelez-vous que des Ă©quipes de communicants et de stratèges sont payĂ©s pour prĂ©parer ce type d’Ă©lĂ©ments de langage.

Imaginons la journĂ©e type d’un dĂ©putĂ©. Petit chèque de 6000€ par mois, sans compter les frais de reprĂ©sentation. DĂ©placements gratuit le matin, en voiture avec chauffeur, en train ou en avion offerts par l’État. Petits fours et dĂ©jeuner de roi Ă  l’AssemblĂ©e Nationale le midi. Et un petit vote pour empĂŞcher les Ă©tudiants de manger l’après-midi. La belle vie.

Ces gens dorment-ils bien la nuit ?

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une rĂ©flexion au sujet de « đźŤ˝ď¸Ź Le clan Macron bloque les repas Ă  1€ pour les Ă©tudiant-es »

  1. “Ces gens dorment-ils bien la nuit ?” : ils dorment bien grâce Ă  leur mĂ©pris et leur indiffĂ©rence.

Les commentaires sont fermés.