Paris, 11 mars, les chiens sont lâchés

Très violente répression ce samedi à Paris contre la manifestation de défense des retraites. Un énorme dispositif policier a harcelé l’avant du défilé, en tabassant massivement et en procédant à de nombreuses arrestations. Charges, nasses, gaz du début à la fin. De nombreux coups de matraque et de pieds ont été donnés à des personnes au sol.

Moon, une manifestante mère de famille qui participe aux contestations avec un parapluie multicolore, a été arrêtée de façon totalement arbitraire. Elle a déjà fait plusieurs gardes à vue, et se retrouve particulièrement ciblée, une fois encore. Le Gilet Jaune Jérôme Rorigues a diffusé le numéro de matricule du policier responsable de l’interpellation.

Le gouvernement sort les crocs, à nous de mordre.


Images : QG, Amar Taoualit, Adrien Adcazz, Hors zone, AB7 média, Jérôme Rodrigues

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.