Le cœur du macronisme sous les ordures

Action syndicale ce mardi 14 mars dans la capitale. Des centaines de cheminots, éboueurs et autres salariés en grève ont organisé un coup d’éclat surprise en se dirigeant vers le siège du parti Renaissance, à Paris. Le cœur du macronisme est visé.

Le message est limpide : profitant de la grève reconductible des collecteurs de déchets, des ordures ont été lancées par les grévistes sur le siège du parti au pouvoir, avant que la milice de Macron ne vienne distribuer des coups de matraques et du gaz. Le tout sous une pluie de sacs poubelle.

Les ordures sont au pouvoir, multiplions les actions.


Images : QG

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *