Opération villes mortes


Toute la semaine, contre le 49-3, contre le régime autoritaire et la casse sociale, faisons monter la pression : opération villes mortes.


Comme l’ont déjà fait les villes de Rennes, Caen, Paris ou Chambéry, bloquons les villes : occupons les périphériques. Rien ne rentre ou ne sort, l’économie paralysée à l’échelle d’une ville.

Dès lundi, la ville de Rennes sera touchée, puis Nantes et bien d’autres… Rejoignez le mouvement : opération villes mortes !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *