Mégabassines : deux victoires dès vendredi


Vendredi 24 mars dans les Deux-Sèvres, 50 tracteurs ont réussi à se jouer de deux hélicoptères, 10 motos, 5 quads et 50 camions remplis de gendarmes pour arriver jusqu’au campement prévu pour le week-end de résistance contre les mégabassines. C’est une incroyable démonstration de courage et d’organisation avant même la grande manifestation prévue ce samedi. Récit par Les soulèvements de la terre :


Images de la ligne LGV bloquée par les manifestant-es et du convoi de tracteurs avant qu'ils ne coupent à travers champs

➡️ Ce vendredi 24 mars, alors que la manifestation contre les méga-bassines du week-end s’annonce déjà historique et que des milliers de personnes convergent vers le marais poitevin, ce n’est pas une mais 2 victoires que le mouvement anti-bassine a déjà arraché au gigantesque dispositif de 3200 policiers annoncé par le ministère de l’Intérieur.

➡️ Tôt vendredi matin à 7h, ce sont près de 200 personnes et 7 tracteurs qui ont réussi à se rejoindre à Vanzay, à quelques encablures de Sainte-Soline et en bordure de la zone de manifestation et de circulation interdite pour implanter un grand campement. Le champ concerné est situé sur une parcelle légale et privée avec l’accord du paysan propriétaire, et constitue ainsi une base de départ stratégique pour la manifestation et les actions de désobéissance civile, prévues dès samedi matin.

➡️ Peu à peu les milliers de manifestant-es attendu-es ont ainsi rejoint le campement, en attendant le convoi paysan de nombreux tracteurs devant arriver l’après midi et démontrant que cette lutte pour l’eau est bien à propos du modèle agricole.

➡️ Vers 17h, alors que la préfecture avait honteusement décidé de bloquer le cortège de tracteurs et de paysan-nes, les militant-es anti-bassines ont contre-attaqué et décidé de s’avancer vers le cortège, pour finalement bloquer la ligne à grande vitesse Poitiers-Bordeaux.

➡️ Cette action a créé la diversion suffisante pour le convoi de tracteurs, qui a décidé de couper à travers champs pour finalement réussir à déborder le dispositif et rejoindre le campement avec l’ensemble des militant-es et paysan-nes !

➡️ Pendant ce temps, à Melle, les délégations internationales de luttes sur l’eau sont bien arrivées pour les deux tables-rondes autour de l’accaparement de l’eau et des luttes paysannes, faisant salle comble et s’apprêtant à rejoindre la mobilisation du lendemain, à l’instar de 7 convois organisés depuis les grandes villes des environs.

➡️ Fort de toutes ses composantes et de cette double réussite, le mouvement anti-bassines est plus déterminé que jamais et prêt à la manifestation massive de demain. Nous n’accepterons pas une bassine de plus, mettrons un terme au chantier de Sainte-Soline et instaurerons un moratoire pour le partage de l’eau et pour en finir avec ces passages en force de l’agro-industrie.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *