Démocratie policière

Cette photo devrait faire le tour du monde, elle illustre parfaitement la situation politique française : des forces de l’ordre à perte de vue devant le Conseil Constitutionnel, pendant la manifestation du 13 avril à Paris.

Le Conseil Constitutionnel doit statuer demain sur la légalité de la réforme des retraites, loi imposée par Macron sans mandat, sans vote, en procédure accélérée, contre l’avis de l’écrasante majorité de la population.

Le régime ne tient que par sa police.


Photo : Stéphane Mahé, pour Reuters

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « Démocratie policière »

  1. C’est un qui est-ce !
    Alors, j’ai une moustache, je vote Zemmour, je me sens tout puissant grâce au soutien de mes supérieurs fachisants. Qui suis-je ?

Les commentaires sont fermés.