La nature se défend : deux voitures de luxe submergées par les flots en Bretagne

Image d'une Porsche Cayenne submergée près de rochers et sécurisée par des pompiers en Zodiac

On connaissait les brigades de sangliers anti-golfs et les goélands chasseurs de drones. On vous présente la marée bretonne submersible de gros SUV de touristes bourgeois. À la différence des militant-es écologistes qui dégonflent les pneus de ces bombes climatiques pour les «désarmer», l’eau salée et les courants marins ont le mérite de mettre les véhicules totalement hors service.

Les SUV sont de grosses voitures coûteuses et ultra-polluantes, des véhicules nuisibles qui pullulent dans les grandes métropoles. Un concentré délirant entre la voiture citadine et le 4×4. Avec un coût de production et d’achat élevés, ce produit inutile est réservé aux riches. Les ventes de SUV explosent ces dernières décennies. Ces véhicules aux fonctions de conduites tout-terrain font la taille d’un petit tank et ont envahi les villes à vitesse grand V. La carcasse, souvent dotée d’un moteur thermique puissant et lourd, engorge les centres-urbains et rejette en moyenne 25% de CO² de plus que les voitures de taille moyenne. Aberration écologique, le parc automobile mondial de SUV à lui seul représente la deuxième source d’émission de dioxyde de carbone. Un non-sens total pour satisfaire les lubies d’une petite minorité à la bourse bien remplie. Un désastre.

Heureusement la nature sait parfois se préserver de la catastrophe. Exemple sur les côtes en Nord Bretagne, en Île-et-Vilaine. «La saison des voitures piégées par la marée est véritablement lancée. Ce vendredi 19 mai, dans l’après-midi, deux SUV ont goûté à l’eau salée» annonce Ouest-France.

  • À quelques kilomètres de Cancale, un premier SUV se retrouvait piégé par la forte marée montante au niveau de la plage de Port-Ricain. Le 4×4 semblait enlisé dans la vase et submergé par les flots selon le quotidien.
  • Plus loin, au niveau de Dinard, une Porsche Cayenne était, elle, prise en étau dans les eaux de la cale de la Vallée. «La voiture de luxe a complètement coulée» écrit Ouest-France. Le véhicule a nécessité l’intervention de sapeurs-pompiers sous les yeux ébahis de 300 badauds et a dû être accroché «à un lampadaire pour éviter qu’il dérive.» Le prix d’une Porsche Cayenne est de plus de 90.000 €.

Ignorants des effets de la marée, ces propriétaires de véhicules qui coûtent quasiment le prix d’un logement sont clairement des touristes bien privilégiés qui se croient en terrain conquis et se garent n’importe où.

Mais en Bretagne la nature se défend.

Marée Bretonne : 2
SUV : 0

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « La nature se défend : deux voitures de luxe submergées par les flots en Bretagne »

  1. Article très savoureux, mais Dinard et Cancale c’est la Manche pas la côte Atlantique ????

    1. On a modifié l’article, en effet il y avait un léger problème de géographie.

  2. I don’t unremarkably comment but I gotta admit thankyou for the post on this great one.

Les commentaires sont fermés.