Lyon : carnaval insurgé


Lyon, c’est la ville qui a donné naissance à la marionnette Guignol : ce personnage populaire créé par un ancien Canut, qui pousse des jurons, dénonce des injustices et donne des coups de bâton au gendarme Flageolet.


Vendredi 26 mai au soir, Lyon s’est montrée digne de son histoire festive et insoumise. Plusieurs centaines de personnes ont pris les rues pour un grand Carnaval populaire. Au programme : fanfares, déguisements, ballons et feux d’artifice.

Le Carnaval a défilé dans la ville en semant des étincelles et des barricades en flammes. L’entrée d’un commissariat a malencontreusement pris feu et les vitres de la mairie du 1er arrondissement ont volé en éclat. La ville de Lyon, malgré une présence marquée de l’extrême droite et une forte répression, se distingue depuis plusieurs mois par son extraordinaire détermination dans le soulèvement en cours.

Le 12 mai, un Carnaval créatif et insolent avait aussi parcouru le centre-ville de Paris avant de finir autour d’un feu de joie. Et si la saison des carnavals révoltés était venue ? Allions la fête, la créativité et la révolte contre ce régime mortifère et déprimant !


Images : @gochopaconten

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.