Que faire face à la police ?


Samedi matin, la librairie Les Bien Aimé.e.s au cœur de Nantes était remplie à raz bord pour assister à l’échange sur la répression organisé par Contre Attaque en présence de David Dufresne et Pierre Douillard-Lefevre.


Le maintien de l’ordre est avant tout une question politique a d’abord souligné David Dufresne. Il a été question du processus de mutation du régime et de Cinquième République en bout de course, après avoir déployé la quasi-totalité des mesures d’exception disponibles. Les curseurs autoritaires poussés au maximum ces derniers mois. Le sujet de la bataille médiatique et culturelle décisive pour contrer l’hégémonie sécuritaire a été particulièrement évoqué : la répression repose toujours sur un récit et la fabrication d’ennemis intérieurs. Nous avons aussi parlé de l’expérimentation policière programmée lors des Jeux Olympiques, des innovations en terme de surveillance et de contrôle, de l’histoire des dissolutions…

Face à ce constat déprimant, aucune forteresse n’est imprenable. Des proposition de résistances ont été ébauchées en fin de matinée, notamment la question logistique des armes de la police et des usines qui les produisent. Cet échange convivial est passé trop vite : il s’est poursuivi autour d’un délicieux pic-nic.

Merci à toutes les personnes présentes et celles qui ont suivi l’échange en ligne. À bientôt dans les luttes.


Dessins : @ana.pich


La vidéo à voir sur Au Poste.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *