Paris : un policier braque son arme sur des manifestants


La militarisation c’est ça. Lors de la marche parisienne contre les violences policières, un agent surexcité pointe des manifestants avec son arme à feu.


Les Flash-Balls et LBD ont réhabitué les forces de l’ordre à mettre en joue et à tirer sur la population.

À présent l’usage d’armes létales explose, en particulier dans le cadre de “refus d’obtempérer”.

Durant les Gilets Jaunes, des pistolets ont été braqués vers des cortèges à Nantes et Paris. Régulièrement, des CRS exhibent des fusils d’assaut aux abords de manifestations. À Mayotte des agents ont blessé par balle des individus opposés aux opérations d’expulsion.

Et les syndicats policiers réclament toujours plus d’armement et un usage de plus en plus étendu des armes à feu. Jusqu’où ira l’escalade ?


Images : Blast

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « Paris : un policier braque son arme sur des manifestants »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *