Au procès de Loïc, inculpé de Sainte-Soline : reportage dessiné


Loïc a été arrêté après la manifestation de Sainte-Soline du 25 mars dernier, durant laquelle les gendarmes ont tiré des milliers de grenades, blessé des centaines de personnes et plongé deux hommes dans le coma. Lundi 20 novembre, il passait en jugement à Poitiers.


Loïc avait été interpellé chez lui, après une importante enquête des gendarmes. Il est accusé d’avoir porté une tenue de moine, d’avoir fait un tag et dérobé un gilet de gendarme. Il a déjà été condamné à une lourde peine de prison lors d’une première parodie de procès, a fait appel de cette décision et est donc rejugé pour les mêmes faits. Notre reporter Ana Pich a assisté à l’audience.

Le poète écologiste s’est présenté à la barre avec courage. Alors que le dossier d’enquête est bancal, les magistrats n’ont pas arrêté de couper Loïc, qui a conservé une grande dignité lors des débats. Il a notamment déclaré qu’il ne donnerait aucune information tant que l’identité des gendarmes qui ont mis dans le coma deux manifestants le jour de la manifestation ne seraient pas établie. Ce qui a énervé les juges.

La décision sera rendue le 4 décembre. D’ici là, continuons de soutenir Loïc et tou-te-s les inculpé-es des luttes sociales et écologistes.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

2 réflexions au sujet de « Au procès de Loïc, inculpé de Sainte-Soline : reportage dessiné »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *