Tours : le mouvement paysan cible un spéculateur en produits agricoles


Le 1er février, une action paysanne joyeuse, créative et déterminée a eu lieu dans la ville de Tours. La Confédération Paysanne appelait à se réunir pour exiger un revenu digne pour tou-tes les paysan-nes et la sortie des accords de libre-échange.


Plus de 200 personnes paysannes, syndiquées, gilets jaunes, amies et soutiens ont répondu à l’appel, en musique, avec de la paille, de la colle, des affiches, pancartes et slogans vers un lieu tenu secret.

Cette action surprise a réussi à déjouer un barrage de CRS déployé pour bloquer la route : après avoir encerclé les policiers, le cortège a pu avancer avec un tracteur et un camion jusqu’à l’entreprise Montenay, une société de Courtage en matière agricole. En clair : ceux qui s’enrichissent en spéculant sur la production des agriculteurs.

Ce sont ces entreprises qui créent des bulles spéculatives sur des denrées de base, comme le blé ou le lait, et provoquent de l’inflation alimentaire, ou au contraire font baisser les cours en fonction de la situation et étranglent les agriculteurs. Comme les agro-industriels et la grande distribution, Montenay fait partie du problème.

Des paysan-nes ont réussi à rentrer dans les bureaux de l’entreprise pour y récupérer symboliquement une chaise et coller des centaines d’affiches sur les murs du bâtiment. La plaque a même été dévissée et remplacée par de la paille, de la farine et du lait.

La Confédération Paysanne 37 raconte : «Dehors la cantine sert la bière paysanne et des tartines pour encourager le collage. Soudain un banquier en profite pour passer la corde autour du coup d’une paysanne ! Mais plus déter que jamais nous ne les laisserons pas continuer à faire du profit sur nos vies».

Cette action, réussie en tous points, démontre que les ennemis des agriculteurs ne sont pas les écologistes ou la réduction des pesticides mais bien les traders, banquiers et industriels. Elle pourrait en inspirer d’autres…


Reportage photo : Yoan Jäger

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *