A69 : politique de la terre brûlée


Pour imposer un projet routier inutile, destructeur et hors de prix entre Toulouse et Castres, les autorités utilisent les moyens les plus ignobles.


Alors que cette autoroute privée financée avec l’argent public risque de détruire des milliers d’arbres, que la population locale s’y oppose massivement depuis des mois et qu’une ZAD occupe un terrain pour préserver la végétation et la faune, le harcèlement policier est désormais quotidien.

Récemment, des engins de chantiers ont notamment ravagé le champ occupé par les écologistes. Qui commet des saccages ? Qui sont les casseurs ?

Le week-end dernier, une grande mobilisation a eu lieu près de la commune de Saïx, notamment pour empêcher la coupe des arbres prévue à partir du mois de mars. Elle a été émaillée par des provocations constantes de la gendarmerie, qui a gazé avant, pendant et après le week-end. Les délégations étrangères, notamment celle de l’écologiste Suédoise Greta Thunberg, étaient sidérées par la répression française.

Depuis, les CRS et gendarmes viennent tous les jours sur place harceler et gazer les occupants, voler leurs affaires et tout casser.

Ce jeudi, un cran supplémentaire a été franchi : des agents ont déversé de l’essence sous les arbres dans lesquels étaient montés les écologistes, tout en tirant des grenades lacrymogènes à proximité. Ce qui risquait d’embraser la forêt et de tuer les personnes hissées à plus de 10 mètres. D’autres fonctionnaires ont enflammé des affaires et les abris appartenant aux personnes vivant sur place.

Ce soir, après la tombée de la nuit, les gendarmes occupaient encore la ZAD et ont mis le feu à la charpente construite le week-end dernier par le mouvement de résistance et le vent risque de d’attiser l’incendie dans la végétation.


Ces pratiques sont une métaphore de l’époque : nos dirigeants et leur milice ont opté pour la politique de la terre brûlée, dans tous les sens du terme.


Pour plus d’informations, suivez : Les soulèvements de la terre et La Voie Est Libre

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *