Assata Shakur et le désir d’être libre


Assata Shakur est une militante américaine, membre du Black Panther Party et de la Black Libération Army


Portrait d'Assata Shakur, écrivaine, poétesse, militante politique.

Condamnée en 1973 à perpétuité, par une justice blanche et sans réelles preuves solides, pour le meurtre d’un officier de police lors d’une fusillade de la même année. Elle est alors incarcérée dans plusieurs prisons de haute sécurité, où elle subit de nombreuses violences et mises à l’isolement.

En 1979, elle parvient à s’évader et trouve asile à Cuba. Depuis 2005 elle est classée par le F.B.I. comme terroriste intérieure. Pour les amateurs de HipHop, elle est aussi la tante de Tupac Shakur.


Quelques citations :

«Comment osent-ils nous appeler “terroristes” alors que nous étions ceux qu’on terrorisait ? La terreur faisait constamment partie de ma vie… Nous vivions sous la terreur policière.»

«Notre désir d’être libres doit se manifester dans tout ce que nous sommes et dans tout ce que nous faisons.»

«Personne au monde, personne dans l’histoire n’a jamais obtenu sa liberté en faisant appel au sens moral de ceux qui l’oppriment.»

«Comme tous les autres révolutionnaires noirs, l’Amérike essaie de me lyncher.»

«J’ai déclaré la guerre aux riches qui prospèrent sur notre misère, aux politiciens qui nous mentent le sourire aux lèvres et à tous les robots sans esprit et sans cœur qui les protègent, eux et leur propriété. Je suis une révolutionnaire noire, et en tant que telle, je suis victime de toute la rage, la haine et la calomnie dont l’Amérike est capable.»

«Chères sœurs, le peuple noir ne sera jamais libre tant que les femmes noires ne participeront pas à tous les aspects de la lutte.»


Quelques liens (en anglais et en français) pour en savoir plus sur Assata Shakur :

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *