Colonialisme en Kanaky : résumé en 40 secondes


Au 19ème siècle, la France colonise un archipel à l’autre bout du monde, dans l’Océan Pacifique, qu’elle renomme Nouvelle-Calédonie.


Ces îles sont le théâtre de pillages et de tueries des habitants présents depuis des milliers d’années : le peuple Kanak. La France y installe un bagne, y pille les richesses minières et y implante une colonie de peuplement. Enfin, elle y teste des bombes nucléaires, contaminant certaines îles et leurs habitants, en toute impunité.

Ainsi, en Kanaky, une population blanche venue d’Europe détient le pouvoir politique et économique depuis des décennies : les «caldoches», et exploite les autochtones.


Pour comprendre ce suprémacisme toujours en vigueur aujourd’hui, voici une vidéo de 40 secondes issues d’un reportage de l’émission Strip Tease, tourné en 1998, que vous pouvez visionner intégralement en ligne. On y voit un caldoche rudoyer son employé kanak avec des injures raciste très violentes, devant la caméra. Rien n’a changé depuis cette émission.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Colonialisme en Kanaky : résumé en 40 secondes »

  1. Comme en Palestine occupée, le colon est roi et peut en toute impunité tuer les populations locales, c’est à gerber. Quand ces horreurs seront elles punies de façon définitive ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *