Turin : Ni TAV, ni répression


Turin, cet après-midi.


Plus de 25 000 personnes manifestent en solidarité avec Chiara, Claudio, Niccolò et Mattia, militant-e-s NoTAV accusé-e-s de ‘terrorisme’ suite à une action de sabotage du chantier de ce projet mortifère.

Incarcéré-e-s en détention préventive depuis des mois, leur procès aura lieu le 22 mai. Ils encourent 20 ans de taule.

Déjà au lendemain du sabotage en question, l’ensemble des composantes de la lutte affirmait d’une même voix “Nous sommes tou-te-s des black blocs”.

Ici à Nantes, soyons nombreu-ses-x le 17 mai en solidarité avec toutes les cibles de la répression : blessé-e-s et incarcérés du 22 février, sans-papiers expulsé-e-s, camarades NoTAV réprimé-e-s.

Face à la répression, ne nous laissons pas abattre !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.