Manifestation du 21 février : solidarité avec les arrêté-es


Un appel circule à se rassembler demain lundi à partir de 13h30 devant le tribunal de Nantes pour soutenir les manifestant-e-s arrêté-e-s par la police samedi.


La presse parle de 3 personnes jugées en comparution immédiate demain et de 5 personnes dont la garde à vue est prolongée à 48h par le procureur :

“Dix personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue samedi à l’issue de la manifestation “contre les violences policières”. Agées de 16 à 30 ans, elles sont poursuivies, selon les cas, pour participation à un attroupement armé, jets de projectiles, port d’arme, incendies de poubelles.

Trois des dix gardés à vue ont été placés en détention, ce dimanche, et seront jugés selon la procédure de comparution immédiate lundi, par le tribunal correctionnel de Nantes. Deux autres, dont un mineur, sont ressortis libres du commissariat avec une convocation, l’un devant le juge des enfants, l’autre devant le tribunal correctionnel pour le 4 mai.

La garde à vue des cinq autres interpellés a été prolongée ce dimanche soir. Ils pourraient comparaître mardi devant le juge. “

(ouest-france)

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.