L’abstention premier parti de France


Un graphique éclairant de l’hebdomadaire (par ailleurs infect) Marianne sur les élections d’hier


  • Malgré la propagande orchestrée par les pompiers pyromanes socialistes pour faire monter l’extrême droite.
  • Malgré l’exposition permanente du FN et de ses thèmes de prédilection dans tous les médias.
  • Malgré l’éternel chantage au “vote utile” qui permet au PS de ne pas disparaître définitivement dans les poubelles de l’histoire.

On observe l’extrême faiblesse de l’ensemble des partis politiques, qui encore une fois ne représentent plus rien. On observe que le premier parti de France reste de très loin l’abstention, que l’extrême droite n’explose pas comme l’ont vendu les sondages depuis des semaines.

Par ailleurs, à Nantes, les listes à gauche du PS cumulent bien souvent autour de 20% des suffrages exprimés, bien loin devant les scores du FN qui pavoise pourtant dans tous les médias.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.