Coulibaly : fascisme, services de renseignement et fusil d’assaut


Pendant qu’en France, on traite celles et ceux qui luttent comme des terroristes et qu’on attaque des squatteurs, de nouvelles révélations éclatent dans l’affaire Charlie Hebdo.


Non seulement les armes utilisées par Coulibaly proviennent d’un militent néo-nazi, non seulement ce militant néo-nazi est une balance de la gendarmerie mais en plus il est aussi proche d’un agent du renseignement des douanes à qui il refilait des armes ! Un scandale d’État qui passe quasiment inaperçu.

Des fascistes amis des flics qui arment des tueurs, tout le monde s’en fout. On préfère taper sur les «ZADistes», les «assistés» et les habitants des quartiers.

Il est bien évident que vu les proportions de cette affaire, les pouvoirs publics ne pouvaient ignorer ce trafic d’armes couvert par l’État.

Vous êtes bien en France socialiste.


http://www.lavoixdunord.fr/region/trafic-d-armes-un-douanier-lillois-lie-a-claude-ia0b0n2814923

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don