Retour sur le rassemblement de soutien au peuple grec à Nantes

Hier 30 juin avait lieu un rassemblement en solidarité avec le peuple grec qui subit encore une fois les assauts du capitalisme et les menaces de la Troïka appuyée par le gouvernement socialiste français.

300 personnes se sont réunies Place Royale par un temps caniculaire.

Ce qui aurait pu être un bel évènement de solidarité internationale s’est avéré n’être qu’une triste foire aux drapeaux. Un large éventail de partis et groupuscules qu’on croyait disparus tant ils sont absents des luttes depuis l’élection de François Hollande – PCF, Parti de Gauche, Nouvelle Donne, etc. – se sont succédés pour prononcer un laïus de politiciens dans une ambiance de mort.

Une poignée de socialistes et de verts appartenant à la majorité municipale avaient même osé appeler au rassemblement, alors que leurs partis appliquent les mêmes recettes néo-libérales que celles imposées à la Grèce.

Quelques révolté-e-s étaient bien décidé-e-s a manifester réellement leur solidarité avec les grec-que-s en défilant dans les rues de Nantes, mais la petite foule de vieillards encartés s’est dispersée sans demander son reste.

L’espoir ne viendra pas d’ici.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.