L’Europe a du sang sur les mains

  • D’un côté, il y a les pays européens. Ils sont parmi les plus riches du monde, et dépensent des millions uniquement pour empêcher les réfugiés d’atteindre leurs côtes, pour ne pas avoir à les accueillir, ni même à les voir. Depuis des décennies, les plus riches de ces pays riches ont semé méthodiquement le racisme dans le cœur de leurs peuples, en accusant les étrangers de tous les maux, pour mieux faire accepter une politique injuste et inégalitaire. La France est un modèle du genre.
  • De l’autre côté, il y a des êtres humains qui fuient des guerres, des dictatures, ou la misère. En Syrie, des millions de personnes sont prises en étau entre un dictateur fou et des fanatiques sanguinaires. Pour survivre, elles ont cru pouvoir être accueillies en Europe. Sur des radeaux de fortune, des milliers d’entre elles, hommes, enfants et femmes, viennent mourir aux portes de l’Europe.

Aylan Kurdi, 3 ans, en fait partie.

Personne n’est illégal !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.