Le Parti Socialiste organise son université d’été du 26 au 28 août à Nantes !


Un appel circule pour envisager une réaction à cette provocation. Nous le relayons. Grande réunion publique demain samedi 18 juin.
Avis à tou-te-s celles et ceux qui sont descendus dans la rue ces dernières semaines et ces derniers mois contre le gouvernement.


“L’université d’été du PS débarque à Nantes du 26 au 28 août

Comment les accueillir ?

Grande réunion ouverte le 18 juin à Nantes

À quelques mois des prochaines élections présidentielles, le PS passe en force la Loi Travail à grands coups de 49.3 et d’interdictions de manifester.

Tout au long de son mandat, le gouvernement a cimenté un ordre sécuritaire basé sur l’état d’urgence et la brutalité policière. Il a attaqué les migrant-e-s à Calais et ailleurs, les a expulsé et enfermé dans des centre de rétention, il a lancé des grand projets d’aménagements du territoire destructeurs.

Derrière les grandes déclarations de la COP 21, le PS n’a jamais remis en cause la politique nucléaire, l’exploitation du gaz de schiste ou le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Il ne faut pas compter sur les élections de 2017 pour entrevoir un quelconque changement : ils continueront à approfondir le désastre capitaliste ou passeront la main à d’autres qui poursuivront les mêmes politiques.

Comble de la provocation, l’appareil du PS croit pouvoir venir parader à Nantes du 26 au 28 août, dans une ville où le mouvement contre la Loi Travail a su prouver son dynamisme et alors que la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes fait office de symbole pour des milliers de personnes partout en France. Les dirigeant du PS voient cette université comme un moment clé pour lancer leur campagne.

Non ! Cette université d’été n’aura pas lieu comme ils l’entendent. Alors que les Cambadélis et autres Valls viendront se pavaner dans les rues pour lancer leur campagne présidentielle, nous voyons dans ces journées l’opportunité de convoquer à Nantes les luttes et les résistances qui ont émergé face leurs politiques : du mouvement contre la loi travail aux Nuits Debout, des ZAD aux syndicalistes en colère, des no borders aux victimes des violences policières.

Que tu sois opposant aux grands projets inutiles ou à l’état d’urgence, syndicaliste, militant anti-raciste, que tu aies pris la rue ces dernières semaines contre la loi travail, retrouvons nous pour échanger et nous organiser. Il s’agira de faire de l’université d’été du PS un grand moment de convergence des luttes. Une grande université d’été du peuple.

Rendez-vous samedi 18 juin, à 14h, salle festive du Breil (38 rue du Breil).


À entendre sur France Inter : “La consigne des organisateurs c’est faire de Nantes une «université de combat» contre la droite et l’extrême droite… Une université de combat, oui. Le PS, qui sera enfin débarrassé de la loi Travail, passera en mode campagne présidentielle. Mais les mauvaises langues disent que le combat, c’est dans les rues, autour du centre des congrès de Nantes, qu’il sera le plus visible. La semaine dernière, un député m’a dit : «on n’a pas trouvé pire comme ville. Qui est le con qui a pensé à Nantes?»”

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.