La ZAD ne se réduit à un bulletin dans une urne


Dans 6 jours, les habitant-e-s de Loire-Atlantique sont appelés à voter sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.


Ces dernières années, le gouvernement a tout tenté pour éliminer la ZAD : la force d’abord, avec l’opération militaire de l’automne 2012, la justice ensuite, avec le marathon judiciaire qui s’est achevé cet hiver. Rien n’a fonctionné, à chaque fois les promoteurs du béton on rencontré une résistance populaire massive et déterminée. Le gouvernement tente donc sa dernière cartouche : la démocratie. Un vote “oui” permettrait de légitimer une attaque militaire de la zone dans les mois à venir.


Une vidéo de DOC du réel pour comprendre que l’avenir de la ZAD n’est pas réductible à un bulletin dans une urne :

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.