La ZAD vaincra

Des occupations, des semis, l’échec d’une opération militaire, 40.000 personnes qui reconstruisent des cabanes, un périphérique envahi, des centaines de tracteurs qui déferlent dans la métropole, les rues de Nantes qui crépitent, une foreuse en feu, une salamandre géante, de la peinture, des barricades, de la boue, de la joie, des larmes, de l’autonomie, des complicités, des résistances.

La lutte contre l’aéroport et son monde, c’est tout ça à la fois. Un mouvement vaste, hétérogène, puissamment enraciné. Ce soir, on espère évidemment que le projet d’aéroport sera abandonné. Mais quel soit le résultat de la consultation gouvernementale, cette lutte ne sera jamais réductible à un vote.

Après le 26 juin, la lutte continue !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.